Il y a tout juste 6 ans, je me dirigeais gaillardement dans un salon de coiffure de la région parisienne pour couper mes cheveux.

Du haut de mes 20 ans, j’étais sûre de moi, je pensais tout savoir. Et pourtant…

Les jours qui ont suivi, je suis quasiment restée enfermée chez moi à contempler ces cheveux que je n’avais pas vus depuis si longtemps.

Ça m’en a pris du temps, de les apprivoiser, de les apprécier, de les aimer.

La preuve, j’ai même écrit un bouquin sur le sujet ! Ahah. (Toutes les infos ici : Lpmdcc.com)

Je ne peux m’empêcher de me dire que si j’avais eu de bons conseils, tout cela ce serait sans doute beaucoup mieux passé.

Alors, aujourd’hui, je partage avec vous 6 choses que j’aurais aimé savoir ce 22 Juin 2012.

1/ Tu n’auras jamais les cheveux de la fille de tes rêves. Et ce n’est pas grave.

Tout simplement, parce que cette fille, ce n’est pas toi. Vous n’avez pas les mêmes gênes, pas la même routine.

Revenir au naturel doit être l’occasion pour toi d’apprendre à t’accepter telle que tu es. Non pas à envier ou à idéaliser les cheveux d’une autre personne. Les tiens sont très beaux et ne demandent qu’à être appréciés.

2/ Ton histoire n’est similaire à aucune autre et c’est tant mieux.

Ton parcours, tes choix et tes erreurs forment un tout. Et c’est cela qui fait de toi ce que tu es.

Il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises « nappy ». Il n’y a que des filles qui essaient. Et souvent, à force d’essayer, on finit par y arriver.

Ne te mets de pression en te disant que tu aurais dû couper tes cheveux il y a 5 ans lorsque ta meilleure amie l’a fait. Tu dois faire les choses à ton rythme, avec ton timing. C’est tout ce qui compte.

3 / Tu n’as pas besoin de rentrer dans une case.

Tu n’as pas envie de céder aux poudres indiennes dont tout le monde parle, pas de problème.

Tu préfères laver tes cheveux avec ton après-shampoing ? Aucun souci.

Tu ne jures que par les wash and go ? Fais toi plaisir. Your hair, your rules !

Ne te dis pas que tu dois à tout prix avoir les produits que ta youtubeuse préférée recommande. Ou que tu dois absolument faire des soins à tes cheveux tous les jours. Tu as le droit de faire ce que bon te semble.

Dès l’instant où tu as accès à l’information, libre à toi de suivre les conseils ou pas. Renseigne toi et fais tes choix, en connaissance de cause.

4/ La longueur c’est bien. La santé c’est mieux.

On ne va pas se mentir. Nous sommes nombreuses à vouloir de longs cheveux, volumineux. Nous voulons toutes ce que nous pensons être de beaux cheveux.

Et pour cela, nous sommes souvent prêtes à tout. A avaler des pilules magiques, à faire des cures d’huile d’ail, à enfermer nos cheveux dans des sacs plastiques, ou que sais-je…

Il n’y a aucun mal à vouloir expérimenter de nouvelles choses. Mais cela vaut-il vraiment le coup ?

Des cheveux courts, en forme vaudront toujours bien mieux que des cheveux ternes longs aux pointes fourchues.

La santé de nos cheveux doit être LA priorité. Il est important que nous apprenions à les comprendre et à déceler leurs besoins.

5/ Se tromper, c’est normal. Avoir la flemme, aussi.

Que celle qui n’en n’a jamais eu marre de ses cheveux nous jette la première pierre !

Quelle corvée parfois, de faire un bain d’huile, un shampoing, un démêlant, etc.

C’est normal et humain de ne pas se sentir d’attaque à chaque fois. Cela ne fait pas de vous une mauvaise personne ou une flemmarde (enfin, si un peu mais ce n’est pas grave. Ahah).

Dans ces moments de désespoir, n’hésitez pas à vous tresser ou à faire un tissage, si vous préférez. Cela vous permettra de vous reposer un peu et de retrouver vos cheveux plus paisiblement.

6/ Tu n’es pas parfaite. Et tes cheveux non plus.

Parfois, tes cheveux ne suivront pas la même ligne directrice que ton cerveau.

Oui, souvent, ils n’en feront qu’à leur tête. Et c’est vrai, parfois, tu auras envie de te les arracher, les cheveux.

Mais il faudra relativiser et te dire, qu’après tout, est-ce que c’est si grave si ton twist out ne tient que 2 heures (alors que tu as passé 3h à le faire) ?

Oui ? Non ?

Ce qui est certain, c’est qu’il y aura des hauts. Et il y auras des bas.

Le matin en allant au bureau, tu ne seras pas toujours aussi apprêtée que tu le pensais. Mais parfois, pour te remercier de tes efforts, tes cheveux accepteront de se comporter dignement et seront tout simplement MAGNIFIQUES.

En fait, tu t’en rendras vite compte, ta relation avec tes cheveux, ça deviendra vite comme une belle histoire d’amour. On se crêpe le chignon et on relève les défauts de l’autre, mais on ne peut pas s’empêcher de tomber amoureux encore et encore de ses qualités.

Mes cheveux et moi, c’est une histoire d’amour qui dure depuis 6 ans. On s’embrouille, on se rabiboche, mais qu’est ce qu’on s’aime !

Avoir les cheveux naturels, ce n’est pas toujours de tout repos, il faut bien l’admettre. Mais pour ma part, je ne regrette pas du tout mon choix.

En faisant mon big chop il y a 6 ans, je ne me doutais pas que je vivrais toutes ces expériences.

C’est l’une des meilleures décisions que j’ai prises, de toute ma vie.

Et vous, avez-vous les cheveux ,naturels ? Depuis quand ?

P.S. : Aujourd’hui, j’ai reçu le magazine « L’Atelier Des Nanas » auquel j’ai accordé une interview pour parler du Petit Manuel Du Cheveu Crépu.

Plutôt joli comme cadeau de nappyversaire, non ?