Bandejão =cafétéria/ cantine

Le bandejão, c’est la cafète/cantine en « self-service » où l’on mange à l’heure du déjeuner. J’en ai une dans mon université (Universidade Federal do Rio de Janeiro) et il y en a à priori dans toutes les structures universitaires publiques.

Pourquoi cette cafétéria à priori banale mérite t-elle un article ici?

Pour son prix imbattable! Devinez?

Deux reais, Oui DEUX REIAS. Attendez, faisons un calcul rapide: 2/3,3 = 0,60 € = 400 Fr CFA. Vous mangez donc un repas « équilibré » (autant que ça peut l’être ici :p) et très copieux (je n’ai jamais réussi à finir mon assiette) pour 0,60 €.

Cela revient à dire que 5 déjeuners (de lundi à vendredi) à l’UFRJ équivaut à UN déjeuner dans  Resto Universitaire français (3,10 € le repas).

Par contre, pour ce prix là, vous doutez qu’il faut faire des concessions?

– La file d’attente. Eh oui, la Cidade Universitaria regorge d’étudiants à l’affût de bons
plans. Il va donc falloir s’armer de patience pour pouvoir s’asseoir dans le précieux bandejão.

– la variété, on fait une croix dessus. Au menu: riz + haricots + poulet/boeuf/poisson + un jus de fruit + des légumes + (parfois) un desset. Le riz et les haricots, il y en a TOUS LES JOURS. Sans exception. Mais à ce prix là, on ne va pas faire les difficiles non?

Les bons points:

– le prix .

–  repas sain et équilibré. En tout cas plus sain que dans les  lanchonetes  et restos du campus où la viande est toujours extrêmement frites et les féculents très gras.

– la quantité. Pour les gros mangeurs, il y a de quoi faire. Demander un morceau de viande ou une cuillerée de riz/haricot supplémentaire n’est pas un souci.

Globalement, la nourriture est bonne et permet de se familiariser avec l’alimentation locale. Et aussi, tout est très propre. Passage obligé par l’évier pour se laver les mains. Couverts enveloppés, bref, moi, j’aime bien le bandejão. ^^