Avec plus de 2 million d’habitants, Belo Horizonte, ( prononcé « tchi » à la fin )est la 3ème ville du pays après São Paulo et Rio De Janeiro.  Par ailleurs, c’est la Capitale et principale ville du Minas Gerais, Etat brésilien parmi les plus riches. Pour donner un ordre d’idée, le Minas Gerais à lui seul est plus grand que la France (métropolitaine) entière. Eh oui, c’est VRAIMENT très grand, le Brésil.minasgerais

Pour résumer l’histoire de BH, disons que c’est une ville qui a été désirée. Elle n’a donc pas les caractéristiques d’une ville arnachique, en tout cas dans son noyau central. Explication: L’ancienne capitale de l’état du Minas Gerais était Ouro Preto [Voir Article] mais à cause de la difficulté d’accès, il a été décidé d’en créer une nouvelle. Ce sera donc la ville de  Belo Horizonte. Inaugurée en tant que telle en 1897, elle prend un nouveau visage dès 1940 avec l’ensemble architectural de Pampulha, réalisée par l’illustre architecte Oscar Niemeyer. ????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????? ???????????????????????????????044 050 ???????????????????????????????

Ce fut, en quelque sorte, un essai grandeur nature de puisqu’après Pampulha, Niemeyer sera en charge de concevoir et mettre sur pied la capitale du pays [ voir Brasilia] quelques années plus tard. Le style de la ville est assez occidental, et les grands boulevards ne sont pas sans rappeler certaines villes du vieux continent. Pourtant, BH garde une identité bien à elle, loin du tumulte Carioca. Et c’est une chose que j’ai  réellement apprécié.

??????????????????????????????? 124 125

Aujourd’hui, c’est une ville qui, au Brésil, demeure un exemple de « Ville Verte » puisqu’avec ses 32 m² de secteur vert par habitant, Belo Horizonte est 3 fois supérieur à ce qui est recommandé par l’Organisation Mondiale de la Santé. L’environnement montagneux qui entoure la ville rajoute au charme et donne une atmosphère très agréable. 

??????????????????????????????? 005

 Cependant, selon moi, la ville ne présente pas d’intérêt hors du commun. Elle est assez monotone, grise et délabrée dans l’ensemble. Les quelques musées sont parfois inintéressants, voire littéralement vides. Ceci dit, lorsque l’on est bien accompagnés, tout a l’air beaucoup plus sympathique. J’ai apprécié mon séjour dans cette ville au premier abord froide et et inaccessible. 

J’ai ainsi visité le Centre-ville avec notamment une exposition d’art dédiée aux artistes du Minas Gerais. J’ai également eu la chance de pouvoir voir Belon Horizonte depuis les hauteurs de la ville, de jour comme de nuit. 🙂 Je vous l’ai dit, quand les guides sont bons, tout a beaucoup plus de saveur. 

??????????????????????????????? 108 104087 157 159 162

165 164375???????????????????????????????

En parlant de saveur, à Belo Horizonte, j’ai vraiment beaucoup mangé. Vraiment. J’ai goûté aussi bien des plats typiques mineiro (= du Minas Gerais) que de la nourriture diverse et variée. Inutile de dire qu’en cette période de Pâques, on aurait pu croire que je m’étais donné pour mission d’engloutir de manger le plus de chocolat possible.  

??????????????????????????????? 097 391 393 ???????????????????????????????

enter site Inutile de chercher plus longtemps, on tient le coupable de mes kilos supplémentaires: Belo Horizonte! 😀

??????????????????????????????? ??????????????????????????????? ??????????????????????????????? ??????????????????????????????? ??????????????????????????????? 026 025 024???????????????????????????????

Entre autres, je me suis rendue dans une école d’art en centre-ville et j’ai été au marché de la ville, où j’ai mangé dans un boteco local. Mon tout premier boteco d’ailleurs. Il y avait de tout, de l’alimentaire, aux objets de déco. De la vente d’animaux vivants: oiseaux, chiens, chats, poules, etc. 

133 150

145 ?????????????????????????????????????????????????????????????? 151

154 153 149 148 131

Enfin, j’ai bien pu me reposer,et ce d’autant plus qu’il faisait particulièrement froid lors de mon séjour. Enfin, il faisait 17-18° si vous voulez tout savoir. Oui, ça peut paraître ridicule dit comme ça, mais après 3 mois dopée à des températures frôlant parfois les 40°, je vous mets au défi moi…  Sachant qu’il faisait beaucoup moins durant la nuit ou très tôt le matin. Bon là, j’avoue, je n’ai pas de chiffre. Mais… Il faisait froid, j’étais fatiguée, j’ai beaucoup dormi. 

Mais heureusement, pas que…

Belo Horizonte, c’est un excellent point de chute pour toutes les jolies petites villes à proximité. Parmi elles: Ouro Preto, Mariana, Brumadinho et Moeda. Villes dans lesquelles j’ai posé mes petits pieds. 

J’en parlerai dans d’autres articles. ( Ou cliquez sur le nom de la ville qui vous intéresse.)