Notre séjour tire doucement à sa fin et il est maintenant temps de visiter Gozo pour faire un coucou à la fenêtre d’Azur.

2ème île du pays, Gozo est accessible par ferry. La traversée dure à peine une vingtaine de minutes et y on est confortablement installés.

1ère étape pour nous : rejoindre le ferry. Nous y allons une fois encore en bus. Il faut dire que le pays est très bien desservi. Au programme : une heure à longer la côte et à profiter de la vue. Nous passons de nombreuses plages et certaines sont vraiment jolies. Tellement jolies que je me surprends à envisager une retraite très anticipée à Malte.  Comment ça je suis trop jeune pour pense à la retraite ?? Bon… Passons.

2016-01-10 19.17.37 2016-01-10 18.58.16

Nous arrivons à bon port et embarquons dans le ferry où nous prenons place. Après avoir essayé de rester à l’extérieur, nous revenons sagement à l’intérieur, au chaud. Dehors, le vent souffle et en ce 31 Décembre 2015, il fait froid. C’est le jour le plus froid que nous ayons connu à Malte.

2016-01-10 18.33.23

Arrivés à Gozo, nous nous installons à bord d’un bus de la compagnie « City sightseeing  » pour faire le tour de l’île. Étant donné les températures,  nous choisissons l’étage inférieur, couvert. Sage décision puisque qu’il s’est mis à pleuvoir quelques minutes plus tard et que tous ceux qui se trouvaient à l’étage ont dû redescendre.

Nous faisons donc route vers la fenêtre d’Azur, tout en écoutant le récit de l’île.

Gozo est assez différente de sa grande voisine. Plus sobre, plus calme, mais aussi plus rustique, elle donne l’impression d’être moins intéressante…

Quoiqu’il en soit, nous arrivons à la célèbre Azur Window où nous nous arrêtons. C’est une véritable beauté et rien n’aurait pu mieux couronner notre séjour à Malte. Les falaises autour ajoutent au charme de ce décor de carte postale.
2016-01-10 18.20.22 2016-01-10 18.26.34

2016-01-10 18.24.15
2016-01-10 18.23.25 2016-01-10 18.24.552016-01-10 18.28.24Après avoir profité de l’air marin et de la vue, nous repartons en bus vers Victoria, capitale de l’île, pour apaiser nos estomacs. Nous y grignotons des pastizzi, sortes de chaussons fourrés au fromage, au poulet ou aux légumes.

Le centre-ville de Victoria, anciennement appelée Rabat, est minuscule et n’a, d’après ce que nous avons vu, pas grand intérêt.

La ville prend son nom actuel (Victoria) en 1897 à l’occasion des 60 ans de règne de la reine Victoria. Car il ne faut pas oublier que le pays fut une colonie britannique jusqu’en 1964. Pour preuve, regardez comme on roule à gauche et combien les cabines téléphoniques rouges y sont nombreuses. 😉

Il est maintenant temps de rentrer. Nous rejoignons donc le port de Mgarr, où nous reprenons le ferry direction Malte.

La journée de visite s’achève là pour laisser place à la soirée de réveillon.

Nous avons dîné dans le restaurant familial « Maltese Mama » et avons continué la soirée dans la célèbre rue de Paceville. Les rues étaient pleines à craquer et l’ambiance était vraiment au rendez-vous !

2016-01-10 18.03.27

Notre séjour s’arrête donc sur cette note positive.

J’espère que l’année 2016 nous réserve des moments aussi joyeux que ceux-là et qu’elle nous permettra de faire de nombreux voyages.

Bonne année à tous et à très bientôt !  😉