Coucou !

Tout d’abord, très bonne année à tous et à toutes !

Je vous souhaite d’avoir plein de rêves plus fous les uns que les autres, et d’avoir la pêche qui va avec pour les réaliser !
Un nouveau chapitre commence et c’est à vous et vous seul de l’écrire. Tout est possible.

J’ai moi même tout plein de projets que je veux voir se réaliser en 2016.

Pour ce qui est du blog, je sais que l’année dernière je n’ai pas été très présente par ici, mais c’est aussi ça qui rend un blog intéressant à mon avis : lire des écrits qui viennent du coeur. J’écris quand j’ai envie d’écrire, quand j’ai l’inspiration et sur des sujets qui m’intéressent vraiment. Écrire pour écrire, chercher à remplir un quota d’articles par semaine ou par mois n’aurait aucun sens.

Néanmoins je suis de ceux qui pensent qu’il y a le temps qu’on a et le temps qu’on prend. Et je crois que je n’ai pas suffisamment pris le temps de retranscrire tous les belles choses que j’ai la chance de voir lors de mes voyages.

Pour entamer l’année sur une bonne note,  je reviens avec un tout nouvel article : mon récent voyage à Malte !

Oui, à MALTE.
Vous n’êtes pas sans savoir que ce blog était initialement prévu pour relater mon séjour au Brésil mais l’envie d’écrire et de raconter mes escapades m’a amenée à la conclusion qu’en fin de compte je pouvais peut-être vous parler ici de TOUS mes voyages. Le blog serait ainsi plus vivant.

Commençons donc la toute nouvelle année avec ce récit de voyage à Malte.

image

Mon/notre séjour s’est déroulé durant la dernière semaine de 2015. Au début un peu réticente, la destination de Malte a finalement été choisie.

En regardant les avis sur Internet – étape cruciale de la préparation du voyage :p – on pouvait lire que Malte était une belle destination certes, mais qu’il ne fallait pas s’attendre à être submergé d’activités.
Et si vous me connaissez un peu,  vous savez que j’ai des tendances hyperactives, enfin c’est ce qu’on dit, moi je dirais que j’aime avoir l’embarras du choix et me garder occupée. 😋

Toutefois je peux vous assurer qu’à Malte, on ne s’ennuie pas. Il y a vraiment de quoi faire. Que ce soit pour visiter, pour apprendre, pour s’amuser, pour déguster; de jour comme de nuit. Pour les séjours courts (moins d’une semaine), je dirais même que c’est tip – top. On a le temps de « tout » faire tout en profitant calmement de la vie maltaise. Pour des séjours de 2 semaines ou plus en revanche, je pense qu’on peut arriver à se tourner les pouces. Mais pour beaucoup d’entre nous, ne rien avoir à faire semble être un bon point.

La République de Malte est composée de 3 îles en pleine Mer Méditerranée : Malte avec ses 246 km2 où se trouve La Valette, capitale du pays, Gozo et Comino dont les superficies sont respectivement de 67 et 2 km2.

Les pays les plus proches à vol d’oiseau sont la Tunisie, la Lybie et l’Italie avec la Sicile. Autant de voisins qui apportent de toute évidence une influence sur la vie quotidienne, que ce soit dans les habitudes culinaires, le mode de vie et même dans la langue.

image

On y parle anglais et maltais, langue ressemblant pour la néophyte que je suis, à un mélange d’arabe et d’anglais. J’ai très souvent entendu parler italien pendant le séjour. Enfin, le pays fait partie de l’Union Européenne et de l’espace Schengen .
Donc pas besoin de visa, ni de changer de monnaie et ça c’est plutôt cool ! 🙂

Pour ma part, Malte est une destination agréable et riche quand on veut être un peu dépaysé tout en restant en Europe. J’ai vraiment apprécié les quelques jours que j’y ai passés. Revoyons ensemble en quoi cette belle escapade de fin d’année a consisté.

Au programme, 4 jours de visites. Le reste du temps a été mis à profit pour tenter de se reposer.

Jour 1 :
Valette , 3 cités, Paceville

Jour 2 :
Marsaxlokk, Blue grotto, Sliema

Jour 3 :
Mdina,  Rabat , St Julians

Jour 4 :
Gozo, Paceville

Et vous, Malte ça vous dit ? Vous y avez déjà été ? Prévoyez vous d’y aller ?

Beijos! 😉