Il y a quelques mois, je suis tombée sur un tweet qui parlait de ce livre. J’ai tout de suite été intéressée par le titre et je m’étais dit qu’à l’occasion je le lirais. Et puis, il y a 2 semaines, j’y ai repensé et je me suis donc empressée de me le procurer à la FNAC.

Le contenu :

Dans ce livre de développement personnel, Lise Bourbeau, l’auteure d’innombrables best-sellers, nous explique de façon extrêmement pédagogue, en quoi nos blessures internes impactent notre façon de communiquer, de voir les choses, de vivre. Selon elle, les blessures qui sont en réalité liées à l’âme et non à notre enveloppe charnelle, se répètent de vie en vie jusqu’à ce que l’on en ait pris conscience.

ça me rappelle un peu la phrase « Celui qui ne connaît pas l’histoire est condamné à la revivre ». Elle le dit très clairement: tant que nos blessures ne sont pas guéries, nous les subissons, dans cette vie, mais aussi dans toutes les autres. Elle écrit également que ce n’est pas nécessairement la « faute » des autres si nous ressentons ces blessures. Peu importe ce que les autres font, notre âme, parce qu’elle a ce fardeau hérité d’une vie antérieure, ressent cette blessure quoiqu’il arrive.

Qui plus est, les blessures que nous ressentons et les douleurs qu’elles causent, ne sont là que pour nous montrer les blessures que nous infligeons aux autres. Par exemple, lorsque nous nous sentons rejetés, humiliés, délaissés, c’est parce que nous faisons la même chose aux autres. C’est donc pour nous ouvrir les yeux, que notre âme a choisi de nous mettre dans une situation (avec ces parents-là, cette vie-là, ces amis-là, etc) qui nous aide à en prendre conscience.

« Nous reprochons aux autres tout ce que nous faisons nous-mêmes et ne voulons pas voir. » 

En outre, l’auteure nous dit que notre corps indique toujours la façon dont on se sent à l’intérieur, que ce soit notre morphologie, notre posture, notre métabolisme et même nos maladies. Selon elle, tout a un lien avec les blessures que nous avons. Il est donc aisé de savoir quelles sont nos blessures, non seulement en analysant notre comportement, nos paroles mais aussi et surtout, en prêtant attention à notre apparence physique. « Le corps exprime exactement ce qui se passe à l’intérieur d’une personne ».

Il existe 5 types de blessures, qui ont des causes, des manifestations et des conséquences différentes : le rejet, l’ abandon, l’ source url humiliation, la source link trahison et l’ injustice. Chacune d’elle prend forme à un moment différent de notre vie et se manifeste d’abord avec le père ou la mère selon les cas.

Afin de se protéger de ces blessures et des douleurs qui vont avec, chaque personne va, au cours de sa vie, adopter un masque, sans s’en rendre compte :

  • La personne qui souffre d’une blessure de rejet, va adopter le masque du fuyant.
  • Celui qui souffre d’une blessure d’abandon, va adopter le masque du dépendant.
  • Celui qui souffre d’une blessure d’humiliation va adopter le masque du masochiste.
  • Celui qui souffre d’une blessure d’injustice va adopter le masque de rigide.
  • Si une personne ressent la blessure de trahison, elle va adopter le masque de contrôlant.

   » Tous les masques ont un point commun: au moment où la personne porte un masque, elle en est inconsciente. »

Mon avis : 

Le livre est très bien fait: chacune des 5 blessures est détaillée dans un chapitre et à la fin du livre, il un chapitre sur comment guérir de ses blessures. Guérir d’une blessure signifie arrêter de s’attirer des situations et des personnes qui nous font revivre ladite blessure.

Je vous assure, lorsque vous arrivez sur la ou les blessures qui vous concernent, vous les reconnaissez immédiatement. Que ce soit dans la description physique et/ou comportementale. Lisa Bourbeau donne énormément d’exemples qui permettent de tout de suite comprendre de quoi elle parle. Il se peut toutefois que vous vous reconnaissiez dans plusieurs blessures à la fois. Et dans le livre, il est bien expliqué pourquoi.

J’ai trouvé le livre particulièrement intéressant car il permet de bien se connaître ou se découvrir. On arrive à mettre des mots sur des choses que l’on fait mais qu’on ne sait pas expliquer. Cela permet aussi de comprendre le comportement de certains de nos proches ou de nos connaissances.

Enfin, je ne pourrais que conseiller ce livre aux parents qui veulent comprendre leurs enfants Il permet de détecter les blessures le plus vite possible et de ne pas les aggraver. En plus, cela permet aussi de se remettre en question et d’éviter de transmettre ses propres blessures à ses enfants. L’auteure le précise : « Les blessures se répètent de génération en génération.  » 

Je viens tout juste de terminer la lecture, mais je sais que j’y replongerai parfois. Je pense que c’est un livre à lire plusieurs fois, afin de se rafraîchir la mémoire et aussi, de vérifier que telle blessure est bien la nôtre, surtout que selon les étapes de notre vie, les blessures peuvent évoluer.

Avez-vous déjà lu ce livre ? En avez-vous entendu parler ?